Jeudi 12 novembre 4 12 /11 /Nov 20:00
Madame et moi sommes ensemble depuis 8 ans. Je l'ai rencontrée quand elle avait 17 ans. J'ai 5 ans de plus qu'elle. Nous sommes très amoureux. Notre relation est très fusionnelle. Madame est d'un naturel plutôt calme. Elle est douce, gentille. L'amener à être dominatrice a pris du temps. Tout a commencé il y a trois ans. J'étais alors bien loin de m'imaginer que je finirais dans une cage de chasteté…




CAGE : 3 ANS AVANT
Nous sommes ensemble depuis 5 ans. Nous avons des relations sexuelles plutôt conventionnelles. Curieux, je lui demande parfois de me pénétrer. Un doigt, puis deux… J'y prends goût. J’ai maintenant envie qu’elle m’encule pour de bon avec un gode. Je choisis le bon moment pour lui en parler. D'abord, j'attends qu'elle soit à l'aise avec l'idée de jouer avec mon cul, que cela devienne naturel. Puis je profite d'une soirée où elle a plusieurs orgasmes pour lui proposer l'idée. Un peu étonnée, mais plutôt amusée, elle accepte. Je ne dis pas que ce fût facile. J'ai eu beaucoup de mal à oser lui demander. La patience et la manière de présenter les choses sont primordiales. Ainsi, j'ai soigneusement choisi les sextoys. Ils ressemblent à des jouets, sont de couleurs vives, mignons.





CAGE : 2 ANS AVANT
Notre relation se transforme, subtilement. Elle a naturellement compris que le fait de me sodomiser n'est pas anodin. Outre le plaisir que j'en retire, il y a un symbole fort, d'inversion des rôles, en un mot de domination. Elle a accepté par amour, mais elle y prend goût. Elle sent le pouvoir qu'elle prend progressivement sur moi. De mon côté, je ressens également les modifications dans nos rapports. J'y prends beaucoup de plaisir. Je lui demande d'être un peu plus rude durant nos ébats, de prendre le contrôle. Là non plus ce n'est pas simple. Je vais parfois un peu trop vite. Mais avec du temps et de la patience, beaucoup d'amour et de complicité, on peut tout faire.
Maintenant, diriger nos rapports sexuels lui est naturel : « Met toi à quatre
pattes, je vais m'occuper de ton cul ! » ponctué d'une petite claque sur les
fesses. Parfois, elle me tord les tétons en me regardant droit dans les yeux, riant de me voir apprécier ces douces tortures. Nous continuons cependant à avoir régulièrement des rapports plus conventionnels.

 


CAGE : 1 AN AVANT
Nous évoluons. J'en demande toujours plus. Mais notre rapport D/S est bien engagé. L'arrivée du bondage dans notre relation semble donc aller de soi, et les fessées ont suivi. J'ai maintenant moins de problèmes pour lui proposer de nouveaux jeux. Je nous offre un gode-ceinture de bonne taille, plus une série de buttplugs de différents diamètres. Elle rit, et me donne une claque sur les fesses : « Ca va être ta fête ! ».


Je lui propose d'essayer le ballbusting. Cela se fait à son rythme. Comme
toujours. Quelques claques timides, une ou deux morsures la première fois. Par la suite quelques étirements et écrasements. Elle a un peu de mal à comprendre le plaisir que j'en retire. Je lui réponds : « Ca fait mal, mais plus tu tapes, plus je bande, alors n'hésite pas, j'adore ! ». Avec le temps, nous avons trouvé comment allier son plaisir avec le mien. Un soir, nous venons de faire l'amour. Elle lit, confortablement installée dans le canapé. Je suis nu à genoux devant elle. Je lui masse le pied gauche, soudain, elle me frappe les couilles avec le droit. Elle me regarde, je lui souris, elle rit, et recommence…

EN CAGE !
Maintenant, elle n'hésite plus à me commander, à me fesser, ou à m'attraper par les couilles dans la vie courante. Mais pas de confusion, ce n'est pas systématique. Il s'agit de jeux : Ce n'est pas la domination qui se transforme en mode de vie, c'est un mode d'érotisation de la vie de tous les jours.
Un jour, elle me demande de lui raser le sexe. Depuis quelque temps, c'est toujours moi qui m'en occupe, et j'adore ça. Elle m'ordonne d'abord de lui masser les pieds, longtemps. Pendant le massage, elle m'écrase copieusement les couilles de son pied libre. Elle s'allonge sur le ventre, pour un long massage du dos. Pendant le massage, je prends soin de placer mes couilles dans sa main abandonnée sur le lit. Elle rit, je déguste. Voluptueux. Puis cunni, orgasme, et rasage. Ensuite les ordres fusent : « Met toi à quatre pattes ! Tu as bien mérité une bonne fessée ! »
Lente fessée, pendant plusieurs minutes. Puis : « Toi, tu bouges pas, je vais prendre une douche pour me rincer. »
Elle prend une longue douche. En l'attendant, je m'allonge sur le dos pour me branler (je n'en peux plus !). Quand elle revient : « Je t'avais dit de pas bouger ! Remet toi à quatre pattes, Tu vas être puni ». Je m'exécute, et je l'entends attraper la tige de bambou. Elle me rougit les fesses en beauté. Toujours à quatre pattes, je place mon sexe en érection entre
mes fesses, de manière à ce qu'elle puisse me frapper les couilles.
« Qui t'a autorisé à faire ça ? »
Magistral coup sur les couilles, ce qui me fait abandonner cette idée
immédiatement… Un nouveau cunnilingus, deuxième orgasme pour Madame. Je ne sais plus depuis combien de temps je suis en érection, je n'en peux plus.
« Maintenant tu t'installes sur le dos, et tu écartes les jambes ! »
Je sais déjà ce qui va m'arriver. Je m'exécute. Les pieds en l'air, elle me cale un oreiller derrière les fesses pour que je sois à la bonne hauteur, le cul bien offert. Elle sort 2 buttplugs de taille différentes, plus la ceinture sur laquelle elle adapte un gros gode. Elle commence à me travailler avec le petit plug, puis avec le gros. Je commence à me branler… Coup
sur les couilles !
« Qui t'a autorisé à te branler ? Met tes mains sur tes fesses, et écarte »
Elle me plonge longuement le gode dans la bouche pour que je le lubrifie. Et elle me défonce le cul avec son gode ceinture. Je perds la notion du temps, de la douleur et du plaisir. Elle me remet à quatre pattes, elle décroche le gode de la ceinture, et continue à me travailler plus doucement, tenant le gode à la main. Elle place son pied sous ma bite.
« Maintenant tu peux te branler, je veux que tu jouisses sur mon pied, et que tu nettoies tout avec ta langue après. » N'en pouvant plus, je jouis très vite, et je lèche. Nous sommes allongés sur le lit, repus. Elle m'embrasse longuement et tendrement. Nous partager le goût de mon sperme. Je suis sur le ventre, elle me caresse négligemment le dos. Je lui dis que j'ai adoré que ce soit elle qui décide quand je suis autorisé à me branler ou à jouir. Apparemment elle a aimé aussi, c'est le moment. J'attrape le PC portable et je lui montre une CB6000. Je lui explique.

« Alors là dedans, tu ne peux pas te branler, et tu peux même pas bander, sauf si je te libère ?»
« C'est le principe. »
« Et je peux te laisser enfermé trois jours si j'en ai envie ? »
« Et même beaucoup plus… C'est toi qui décide où, quand, et comment je jouis. »
Sa réponse est très direct « Achète la moi ».


Je suis maintenant en cage depuis 5 jours. Elle m'a libéré les premières nuits. Puis j'ai dormi avec. Je suis juste autorisé à sortir le matin pour la toilette et le rasage. C'est moi qui remets la cage, mais c'est elle qui ferme le cadenas. Elle me regarde en souriant et clic ! J'adore. 5 jours… Je n'ai pas éjaculé pendant une aussi longue période depuis mes 13 ans… La sensation de frustration est délicieuse. Je l'aime, elle qui aime dominer son

John.



Par John Doe - Publié dans : Chasteté - Communauté : Domination et amour...
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

  • : John Doe, soumis en cage de chasteté.
  • : La véritable histoire de John Doe ou Comment j'ai fini en cage, soumis à Madame. C'est Elle qui décide où, quand, et comment je jouis. Récit de ma chasteté et de mes (rares!) jouissances. Cage de Chasteté, CB-6000, soumission, domination, bdsm, anal strapon, foot fetish, bondage, bisex, ballbusting, spanking, canning... But NO wanking!
  • John Doe, soumis en cage de chasteté.
  • :
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Calendrier

Février 2017
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28          
<< < > >>

Catégories

Recherche

Syndication

  • Flux RSS des articles

Top Sites BDSM - Fetish - Hard
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés