Vendredi 15 janvier 2010 5 15 /01 /Jan /2010 18:48
J'adore comment la demoiselle rit pendant qu'elle encule son soumis. Ma chérie, je sais que tu lis mon blog de temps en temps. Alors, si cette vidéo peut t'inspirer... Ejaculer dans ma propre bouche pendant que tu me sodomises... Trop fort! Peut-être pour la prochaine fois que tu m'autoriseras à jouir?

Par John Doe - Publié dans : Autres - Communauté : plaisirs SM
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 13 janvier 2010 3 13 /01 /Jan /2010 15:29
  Hier soir. 5 jours. Libération quotidienne. Comme à mon habitude, je bande dès que je sors de la cage. Et comme à son habitude, elle me branle doucement, en me disant de ne pas rêver... Puis elle décide de me sucer. Je la vois plonger sa main dans sa culotte. Elle se masturbe délicatement pendant qu’elle agace mon gland du bout de la langue. « J’ai envie de jouir. Suis-moi ». Elle m’emmène  dans la chambre, et attrape son love bunny, qui traîne sur sa table de chevet. C’est un petit vibro très mignon que je lui ai offert. Elle s’allonge et me met à genoux, elle me dit de lui lécher les pieds. Elle me branle doucement avec son pied libre, et titille son clitoris avec les oreilles du petit lapin. L’effet est radical. En quelques instants, elle jouit en gémissant. Puis elle s’amuse à écraser ma queue avec son pied en riant. « J’ai encore envie, allonge-toi ». Elle se met à califourchon sur moi, et s’empale doucement sur ma queue. Mais elle ne bouge pas, Elle se contente de jouer avec son petit lapin. Encore plus vite que la première fois, elle jouit. Puis elle s’allonge sur le dos en soupirant à côté de moi. « Deux-zéro ! » Me dit-elle en riant. Le temps qu’elle reprenne ses esprits, j’en profite pour me branler un peu. Dès qu’elle s’en aperçoit : « Zéro, j’ai dit ! C’est interdit et tu le sais bien. Je pense que tu es bon pour une séance de « Plus fort ! », mon chéri ».

« Plus fort ! », C’est un jeu qu’elle a inventé il y a quelque temps. Les règles sont très simples. Elle me donne un coup de poing dans les couilles. Si je supporte je dois dire « Plus fort ! ». Et elle recommence, et tape de plus en plus violemment. Au bout d’un moment, la douleur devient intense. Je ne dis plus rien. Elle m’envoie alors une série de coup de poing très rapide jusqu’à ce que je demande grâce.

Le jeu commence. Elle attrape mes couilles d’une main, et frappe de l’autre. Très vite, je me tais, elle frappe alors sans relâche. Encore plus vite, je lui demande d’arrêter. En riant : « C’est une punition, je te rappelle ! Et tu bandes encore un peu trop pour rentrer dans ta cage ». Elle continue jusqu’à ce que ma bite débande complètement. « Hop, la petite queue dans la cage ! Je ne vois vraiment pas l’intérêt de te laisser jouir. Tu es beaucoup plus utile dans cet état ». Elle m’embrasse tendrement, et me remet la cage: « J’ai envie d’un massage du dos pour me détendre. Au travail ! ».

Clic. 

 

lovebunnies

 

lovebunnybox

Par John Doe - Publié dans : Frustration
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Mercredi 13 janvier 2010 3 13 /01 /Jan /2010 15:28
Par John Doe - Publié dans : Autres
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Lundi 11 janvier 2010 1 11 /01 /Jan /2010 13:09

2o1 400

 

Hier soir. Nous regardons la télé. Elle me demande de lui masser les pieds. Je m’affaire un moment, avant de poser un timide baiser sur ses orteils. Elle ne dit rien, je lèche, puis suce. Elle se tortille, ça la chatouille. « Qui t’as dit de lécher ? Va me chercher de la corde et le bâillon ». Je lui amène. Elle me lie les bras croisés dans le dos et me bâillonne. Elle m’attrape par la cage, me libère, et me branle doucement. Elle me ligote les couilles avec la corde. Puis, elle me tire avec sa laisse improvisée jusqu'à la porte de la cuisine, et l’attache à la poignée. « Je vais finir le film, toi tu restes là ». Je grogne un peu. Elle attrape et écrase mes couilles. « Arrête, tu adores ça, je le vois bien, tu bandes ! ». Elle a raison. Mais être nu, ligoté, bâillonné, et attaché par les couilles à une poignée de porte, c’est un peu rude. « Si tu es sage, je te raconterais la fin du film, et puis tu as toujours le son ! ». Super. Je reste là, incapable de bouger. Une vingtaine de minutes plus tard, le film se termine. Elle revient s’occuper de moi. A son approche, je bande, imaginant ce qu’elle va me faire subir. « Tu bandes encore ! Tu es vraiment bien dressé ! ». Chlac ! Grand coup de bambou sur les fesses. Je ne m’y attendais pas. Ca surprend ! Elle frappe jusqu’à ce que mes fesses soient bien rouges. « Et tu bandes toujours, faut croire que tu aimes ça ! ». Elle me détache les couilles, mais pas les bras. Elle m’emmène dans le salon, et me remet en cage. Elle me jette sur le canapé. J’ai les mains liées dans le dos, je me reçois comme je peux. « Attends-moi ici, j’arrive ». Elle revient avec un gode ceinture. Après la semaine dernière, où elle m’a pris tous les jours, je m’ouvre facilement. Ce qui l’amuse beaucoup : « Tu es bien habitué maintenant, ca rentre tout seul. On devrait passer au diamètre supérieur ! Qu’est ce que tu en penses ? ». Toujours bâillonné, je grogne. Elle rit : « Attends, je t’enlève ça, je ne comprends rien ! ». Je lui dis qu’elle peut essayer avec sa main. Elle ne dit rien, mais je sens ses doigts qui me pénètrent. Elle essaye de forcer, mais elle ne va pas plus loin. « Je peux mettre tous mes doigts, mais pas plus. Il va falloir t’entrainer encore. Bon, maintenant c’est mon tour, lèche ! ». Je lui titille le clitoris du bout de la langue, son goût m’excite. Je bande, les couilles douloureuses, tendues par la cage. Elle jouit en m’écrasant sans ménagement le visage sur son sexe : « C’est trop bon de jouir, mais c’est pas pour toi ! ».

 

WAH

Par John Doe - Publié dans : Chasteté
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Samedi 9 janvier 2010 6 09 /01 /Jan /2010 23:46

Elle rentre du travail. Je viens moi-même de rentrer, à peine quelques minutes plus tôt. Elle : « Comment se fait-il que tu sois habillé ? » Moi : « Je viens d’arriver ». Elle : « Je ne veux pas le savoir, tu dois être nu en permanence, à ma disposition ». Je me déshabille. C’est au départ moi qui souhaitais rester nu à la maison, comme marque de soumission. Maintenant, c’est elle qui l’exige.

Elle s’assoit sur le canapé : « Viens me masser les pieds pour te faire pardonner ». A genoux devant elle, je la masse. Elle prend soin de caler son pied libre sur mes couilles pour les écraser. Je la masse longuement, elle est satisfaite : « C’est bien, je suis contente de toi. Qu’est ce que je pourrais bien faire pour te récompenser ? ». Du tac au tac : «Encule-moi, s’il te plaît ». Elle : « Non, je n’ai pas envie. Tout à l’heure peut-être. Va plutôt préparer le repas ».  

haengend.jpg


Mais ça lui a donné des idées. Nous possédons depuis quelques temps 3 butt plugs,  de diamètres différents. Elle n’a jamais réussi à me mettre le plus gros entièrement. C’est ce qui va l’inspirer :

« Tu veux être enculé ? Alors ce soir on va jouer à un jeu » me dit-elle. « Moi je vais regarder le film. Toi tu va rester à quatre pattes par terre, et t’ouvrir avec les butt plugs. Je veux que tu arrives à rentrer le plus gros avant la fin du film. Si tu n’y arrives pas, 15 jours de cage sans jouir assurés à partir d’aujourd’hui. Je suis sur que tu es ravi ».Le film commence. « En une heure et demi, tu devrais y arriver ». J’amène le nécessaire, et me mets à quatre pattes sur le sol, à côté d’elle. «C’est bien tu as pris le bambou, ça pourra servir. Mais tourne-toi de l’autre côté, je veux pouvoir admirer le résultat ». Je lui présente donc mon cul, et commence à me dilater moi-même. D’abord le petit, puis le moyen. Régulièrement, elle frappe avec le bambou sur mes fesses pour me stimuler. Je passe enfin au plus gros. C’est difficile, et un peu douloureux. Au bout d’un long moment, et après beaucoup d’efforts, ça rentre enfin. « C’est bien. Mais ne rêve pas, tu ne vas pas jouir pour autant. Moi par contre… ». Elle me fait signe d’approcher en souriant.  

 

tumblr l4kv4kEDoJ1qzx73ro1 400

Par John Doe - Publié dans : Chasteté
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

  • : John Doe, soumis en cage de chasteté.
  • : La véritable histoire de John Doe ou Comment j'ai fini en cage, soumis à Madame. C'est Elle qui décide où, quand, et comment je jouis. Récit de ma chasteté et de mes (rares!) jouissances. Cage de Chasteté, CB-6000, soumission, domination, bdsm, anal strapon, foot fetish, bondage, bisex, ballbusting, spanking, canning... But NO wanking!
  • John Doe, soumis en cage de chasteté.
  • :
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>

Catégories

Recherche

Syndication

  • Flux RSS des articles

Top Sites BDSM - Fetish - Hard
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés